Réservistes des Deux-Sèvres (79)

Informations publiques et rendez-vous des réservistes des Deux-Sèvres
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Centre du Service Militaire Volontaire de La Rochelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ADC.GR
Admin
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 26/02/2016
Localisation : DMD Niort

MessageSujet: Le Centre du Service Militaire Volontaire de La Rochelle   Mer 23 Mar - 22:12

Organisation et fonctionnement du centre Poitou-Charentes 

Implanté sur le site de la caserne Beauregard à La Rochelle, le centre SMV Poitou-Charentes est commandé par le lieutenant-colonel Emmanuel Rigault. Composé de 46 cadres, l’encadrement du centre s’est préparé pendant de nombreuses semaines. Il ouvre ses portes ce mercredi 13 janvier 2016 et accueillera 102 volontaires stagiaires et techniciens. C’est le troisième centre SMV à ouvrir ses portes en métropole. 

Les volontaires, en fonction des choix de contrat et de métier seront répartis par filière pour conserver une cohérence de la formation. Il y aura 13 volontaires techniciens qui seront formés aide-moniteur pour pouvoir aider l’encadrement des volontaires stagiaires et 89 volontaires stagiaires répartis de la manière suivante dans les différentes filières proposées par le centre : 

- 22 en formation Multi secteurs (aide à la personne) 
- 20 en formation Hôtellerie-restauration 
- 23 en formation agent d’entretien du bâtiment qui se déroulera à l’école du génie d’Angers 
- 24 en formation dans la sécurité 



La formation au SMV 

Elle comprendra une phase initiale de formation à la vie en collectivité dans un cadre militaire puis une phase d’enseignement professionnel. 

Le mode de vie militaire, en tenue, en caserne, au sein de compagnies et de sections permettra aux volontaires de se réapproprier les règles simples du « vivre ensemble » telles que la ponctualité, le respect des règles d’hygiène et de sécurité, le souci du travail bien fait ou encore l’esprit d’équipe. 

Les différents modules dispensés pendant cette phase, conduite en régie par l’encadrement militaire, leur permettront : 
- de consolider leurs connaissances élémentaires ; 
- de retrouver, par le sport, des habitudes de vie saines et le goût de l’effort ; 
- de développer leur esprit citoyen ainsi que leur sens de la solidarité et du service par l’éducation civique, l’apprentissage des gestes de premiers secours et la participation à des missions citoyennes ; 
- d’acquérir le permis de conduire. 

La seconde phase sera consacrée à la « formation professionnelle » et directement orientée vers le métier choisi par le stagiaire. Elle sera externalisée et conçue en co-ingénierie avec les centres de formation et les futurs employeurs avec qui nous avons établis des partenariats. 

Ainsi en Île de France, la formation des jeunes qui se destineront aux métiers de la voie ferrée et de l’accueil a été élaborée en lien étroit avec l’entreprise SNCF, il en est de même pour la formation professionnelle des jeunes stagiaires destinés à rejoindre EuroDisney. 

Alternant périodes de formation et d’adaptation en entreprise, le jeune volontaire découvrira progressivement son métier et son entreprise et pourra être mis en situation, observé et guidé avant d’être définitivement embauché. 

En fin de formation, le jeune volontaire du SMV se distinguera par son savoir-être et sa formation optimisée par la détention de diverses qualifications supplémentaires. 



Un apprentissage par paliers 

Le SMV va permettre au volontaire d’acquérir de manière progressive les outils et les savoir-faire qui lui permettront de réussir son insertion professionnelle. Il pourra obtenir tout au long de sa formation les outils nécessaires à la validation de pré requis qui lui permettront de valider en fin de parcours le certificat d’aptitude personnelle à l’insertion ou CAPI . 

Il pourra par la suite faire valoir auprès de son futur employeur des compétences validées. Véritable label qualité Outre-Mer, le CAPI est la certification obtenue par le jeune en fin de formation. Il vient certifier le travail réalisé au sein du SMV. 

Pour ce faire, la formation va s’articuler autour de ces différents modules : 

- Une formation militaire, excluant la formation au combat et au tir, mais qui devra permettre de renouer avec les valeurs fondamentales de la vie en collectivité et de trouver, ou retrouver, des repères comme la tenue, la ponctualité et le respect des règles du « vivre ensemble ». La discipline militaire ne constituera pas une fin en soi, mais un vecteur de réappropriation de valeurs. 

- Une formation civique qui sera sanctionnée par une attestation de formation citoyenne (AFC). Ce module inclura des missions citoyennes, soit dans le cadre de missions inopinées de secours et de sécurité civile, soit dans le cadre de chantiers d’utilité publique. 

- Les jeunes identifiés comme « décrocheurs » suivront de plus une remise à niveau scolaire, passant par la révision et la consolidation des connaissances élémentaires – lire, écrire et compter. Ce module donnera lieu à un certificat de formation générale (CFG), en liaison avec l’éducation nationale. 

- Une formation au permis de conduire permettant la délivrance du brevet militaire de conduite et sa conversion automatique en permis B, sous réserve de la réussite à l’examen et de l’instruction complémentaire de conduite. 

- Une formation au secourisme sanctionnée par l’attribution d’un diplôme de sauvetage aux premiers secours. 

- Une formation professionnelle, au cours de laquelle les stagiaires recevront les prérequis dans la filière professionnelle retenue et pourront effectuer une ou des périodes de stages dans différents organismes ou entreprises. La formation professionnelle sera sanctionnée par une attestation de formation professionnelle (AFP). Le choix des filières professionnelles retenues par le SMV est fait en liaison avec l’ensemble des acteurs locaux et régionaux de l’emploi afin de répondre à des besoins réels dans des « métiers sous tension ». 

Cette méthode de qualification a fait ses preuves, elle permet d’adapter en fonction du niveau de départ du jeune le rythme de travail. En validant successivement différents objectifs, le jeune est plus facilement en confiance et très vite valorisé dans son travail et ses efforts.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesreservistes79.forumactif.org
 
Le Centre du Service Militaire Volontaire de La Rochelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» service militaire en 1789
» Service militaire
» ACTU : Comment les adolescents vivent leur service militaire en un jour
» 1914-18 - Tableau de la durée du service militaire
» photos service militaire en tant que fusillier marin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réservistes des Deux-Sèvres (79) :: INFORMATIONS PUBLIQUES :: Le SMV (Service Militaire Volontaire)-
Sauter vers: