Réservistes des Deux-Sèvres (79)

Informations publiques et rendez-vous des réservistes des Deux-Sèvres
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Etre réserviste opérationnel ? Démarches et à qui s'adresser.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ADC.GR
Admin
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 26/02/2016
Localisation : DMD Niort

MessageSujet: Etre réserviste opérationnel ? Démarches et à qui s'adresser.   Sam 27 Fév - 10:19

Pour les Deux-Sèvres, il n'y a pas de formation militaire ou d'unité formée de réservistes opérationnels. Toutefois et en fonction des postes ouverts, il y a possibilité d'intégrer cette réserve individuellement au sein d'une Délégation militaire départementale (une connaissance du milieu militaire est souhaitée).

Toutes les réponses à vos questions sur la page '' sengager.fr '' à la rubrique :


La réserve opérationnelle

Mise à jour : 16/12/2015 09:36
Lien vers site du Ministère de la Défense : http://www.defense.gouv.fr/reserve/reserve-militaire/reserve-operationnelle/la-reserve-operationnelle


La réserve opérationnelle est composée de volontaires (citoyens Français issus de la société civile avec ou sans expérience militaire et anciens militaires d'active) qui signent un engagement à servir dans la réserve (ESR), c'est-à-dire qui souscrivent un contrat d'une durée de 1 à 5 ans. Ces hommes et ces femmes âgés d'au moins 17 ans reçoivent une formation et un entraînement spécifiques afin d'apporter un renfort temporaire de quelques dizaines de jours par an aux forces armées et formations rattachées.


_

Les réservistes militaires permettent de faire face à la simultanéité des opérations et d’accroître la capacité des forces à durer en renforçant les unités d’active en particulier lors des pics d’activité (opération Sentinelle, plan Vigipirate, crises sur le territoire national, intempéries, services d’ordre public lors d’évènements majeurs, protection de bases navales, de ports d’intérêt vitaux et d’installations sensibles…) Ils apportent aussi leur expertise et expérience dans des spécialités professionnelles peu communes ou particulièrement utiles (risques environnementaux, infrastructure, communication, armements…).

Quel que soit leur statut dans le secteur civil (salarié, agent de la fonction publique, artisan, profession libérale…), ces réservistes opérationnels servent, selon leurs compétences et leur spécialité, dans le domaine opérationnel ou dans le domaine du soutien, en unités, dans les états-majors, les établissements ou les administrations centrales sur le territoire national et sur les théâtres d'opérations extérieures, et se voient confier les mêmes missions que les militaires d'active.

Au 31 décembre 2014, la réserve opérationnelle est composée de 54 860 personnes, gendarmerie nationale incluse.

L’actualisation de la loi de programmation militaire 2014-2019 prévoit un appel renforcé à la réserve, notamment en matière de protection du territoire national, fondé sur un accroissement des jours d’activité (de 25 à 30 jours par homme et par an) et une augmentation du nombre de réservistes (de 28 000 à 40 000 réservistes opérationnels, dont 24 000 pour l’armée de terre, soit 60% des effectifs).

Dans son discours du 27 mars 2015, prononcé à l’occasion de la journée nationale du réserviste, le ministre de la défense a clairement fixé le cap : « 1000 réservistes opérationnels, dès 2019, déployés chaque jour pour participer à la protection du territoire ». L’armée de terre contribuera à hauteur de 800 réservistes par jour, soit 80% de l’engagement des réserves sur le territoire national.



Mis à jour le 1 mars 2016
Lien vers le site du Ministère de la Défense : https://www.reserve-operationnelle.ema.defense.gouv.fr/index.php/armee-de-terre


Réserviste Militaire du rang : https://www.recrutement.terre.defense.gouv.fr/sans-bac/avec-votre-niveau-d-etude/item/298-engagez-vous-comme-reserviste

Vous pouvez devenir réserviste si vous remplissez les conditions suivantes :
- être volontaire et de nationalité française ;
- avoir entre 17 ans et  moins de 35 ans ;
- jouir de vos droits civiques ;
- être en règle avec les obligations du service national ;
- être médicalement apte.



Réserviste Sous-officier : https://www.recrutement.terre.defense.gouv.fr/parcours-professionnels/item/2833-engagez-vous-comme-reserviste

Niveau BAC :

Vous pouvez devenir sous-officier de réserve si vous remplissez les conditions suivantes :
- être volontaire et de nationalité française ;
- avoir entre 17 ans et moins de 35 ans ;
- jouir de vos droits civiques ;
- être en règle avec les obligations du service national (JDC) ;
- être médicalement apte ;
- être titulaire d’un diplôme de niveau BAC ou équivalent ;
- avoir suivi avec succès la sélection en DEI (Département Evaluation Information) avec « aptitude sous-officier » ;
- avoir suivi une période militaire supérieure (PMS) (il faut avoir plus de 16 ans et moins de 30 ans).

Vous aurez aussi la possibilité de devenir officier par voie semi-directe !
Niveau BAC+2 : Vous pouvez devenir officier de réserve voie commandement si vous remplissez les conditions suivantes
- être volontaire et de nationalité française ;
- avoir entre 17 ans et  moins de 35 ans ;
- jouir de vos droits civiques ;
- être en règle avec les obligations du service national (JDC) ;
- être médicalement apte ;
- être titulaire d’un diplôme de niveau BAC+2 ou les 4 premiers semestres validés du cursus universitaire ;
- avoir suivi avec succès la sélection en DEI (Département Evaluation Information)  avec « aptitude officier » ;
- avoir suivi une période militaire supérieure (PMS) (il faut avoir plus de 16 ans et moins de 30 ans).



Réserviste Officier : https://www.recrutement.terre.defense.gouv.fr/parcours-professionnels/item/2834-engagez-vous-comme-reserviste

Vous pouvez devenir réserviste si vous remplissez les conditions suivantes :
- être volontaire et de nationalité française ;
- avoir entre 17 ans et  moins de 35 ans ;
- jouir de vos droits civiques ;
- être en règle avec les obligations du service national (JDC) ;
- être médicalement apte ;
- être titulaire d’un diplôme niveau BAC+5 ou équivalent reconnu par l’Education nationale ;
- avoir passé avec succès la sélection en DEI (Département Evaluation Information) et obtenu « l’aptitude officier ».

Dans tous les cas : contactez le CIRFA le plus proche de chez vous.



Réserviste militaire (réserve opérationnelle)
Vérifié le 02 décembre 2015 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)






En fonction de votre âge et de vos qualifications militaires, vous pouvez être recruté en qualité de :
- Militaire du rang de réserve - (limite d’âge : 50 ans) ;
- Caporal de réserve - (directement si < 30 ans et préparation militaire supérieure / Terre effectuée).


Conditions d’avancement :
- De sans diplôme à BAC+ : militaires du rang
- 1re Classe - (après le passage de la formation militaire initiale réserve ou formation militaire initiale réserve / supérieure)
- De BAC à BAC+2 : sous-officiers
- Sergent - (après le passage de la formation initiale élémentaire)
- De BAC+3 à BAC++ : officiers
- Aspirant - (après le passage de la formation initiale officier de réserve et + de 25 ans)


Où s’adresser ?

Armée de terre : Centre d'information et de recrutement des forces armées (Cirfa) : https://www.recrutement.terre.defense.gouv.fr/ou-nous-rencontrer

Marine : Centre d'information et de recrutement des forces armées (Cirfa) : http://www.etremarin.fr/contactez-votre-cirfa

Armée de l'air : Centre d'information et de recrutement des forces armées (Cirfa) : http://air-touteunearmee.fr/cirfapage


Nature de l'engagement :

Les personnes servant dans la réserve sont appelées pour :

- recevoir une formation ou suivre un entraînement,
- apporter un renfort temporaire aux forces armées, en particulier pour la protection de la France et dans le cadre des opérations conduites à l'étranger,
- dispenser un enseignement de défense en cas de besoin,
- participer aux actions civilo-militaires, destinées à faciliter l'interaction des forces opérationnelles avec leur environnement civil,
- servir auprès d'une entreprise qui participe au soutien des forces armées ou accompagne des opérations d'exportation relevant du domaine de la défense.

Durée de l'engagement :
L'engagement est souscrit pour une durée allant de 1 à 5 ans.

La durée annuelle des périodes où le réserviste peut être appelé est au maximum de 60 jours. Toutefois, en cas de nécessité liée à l'emploi des forces ou lorsque l'emploi tenu par le réserviste présente un intérêt de portée nationale ou internationale, cette durée peut être portée à 150, voire 210 jours par an.

Le réserviste est convoqué à des périodes d'activité en fonction du programme prévisionnel daté, établi et signé entre lui et l'autorité militaire.

Toute modification des périodes d'activités prévues doit être inscrite sur le programme prévisionnel avec la signature des parties.

La durée de chacune des périodes d'activité ne peut être inférieure à une demi-journée.


Avantages offerts :

Le réserviste perçoit une solde et les accessoires, dans les mêmes conditions que les militaires de carrière.

Il peut en outre percevoir une prime de fidélité ainsi qu'éventuellement d'autres mesures d'encouragement.

Il conserve, ainsi que ses ayants droit, les prestations maladie, maternité, invalidité, décès du régime de sécurité sociale dont il dépend.



Conséquences de l'engagement sur le contrat de travail

Le réserviste a droit à des jours d'absence de son emploi pour les périodes où il sert dans la réserve. Il peut s'absenter jusqu'à 60 jours (210 jours en cas de circonstances exceptionnelles) si la durée des activités le justifie.

Dès lors que les activités accomplies pendant le temps de travail dépassent 5 jours par an, le réserviste doit obtenir l'accord de son employeur, sauf si le réserviste suit une formation professionnelle.

Préavis ou clause de réactivité
Le réserviste qui accomplit son service pendant son temps de travail doit prévenir l'employeur de son absence un mois au moins avant son départ.

La clause de réactivité permet de rappeler, sous un préavis de 15 jours, les réservistes ayant souscrit un contrat d'engagement comportant cette obligation.

Cette clause est soumise à l'accord de l'employeur.

Elle vise à améliorer la disponibilité des réservistes de manière à répondre plus efficacement aux besoins des armées.

Au terme du délai de 15 jours, l'employeur est tenu d'accorder au réserviste une autorisation d'absence. Ce délai peut être réduit avec l'accord de l'employeur.

Attention :
l'employeur peut refuser d'accorder ce congé au réserviste, mais il doit alors motiver sa décision et la lui notifier, ainsi qu'à l'autorité militaire, dans un délai de 15 jours.


Effets sur le contrat de travail :
Lorsqu'il sert dans la réserve, le contrat de travail du réserviste est suspendu.

Cette absence ne peut être décomptée des congés payés, et le réserviste conserve tous ses droits en matière d'avancement, d'ancienneté et d'accès aux prestations sociales.

Il doit retrouver son emploi à son retour.

Par ailleurs, il ne peut faire l'objet d'un licenciement, d'un déclassement professionnel ou d'une sanction disciplinaire parce qu'il est engagé dans la réserve.


Fin de l'engagement
Où s’informer ?
Textes de référence
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1188





Intégrer la réserve militaire

Site du Ministère de la Défense : http://www.defense.gouv.fr/reserve/devenir-reserviste/integrer-la-reserve-militaire/integrer-la-reserve-militaire

Mise à jour : 25/01/2016 12:57


Il est possible de souscrire un engagement à servir dans la réserve opérationnelle au sein des forces armées, directions et services, en fonction de son âge et de ses compétences.



La réserve dans l’armée de Terre

Soldat, sous-officier ou officier à part entière, le réserviste dans l’armée de Terre reçoit une formation et suit un entraînement (vie sur le terrain, exercices de tir, apprentissage des techniques d’intervention et de combat, secourisme, sport, etc...) qui lui permettent d’assurer pleinement des missions opérationnelles au même titre qu’un militaire d’active : manœuvres, missions de sécurité (Héphaïstos, Vigipirate, Sentinelle), opérations de secours à des populations sinistrées etc...

Il peut également apporter une expertise dans des domaines où l’armée de terre connaît des besoins ponctuels, comme l’adduction d’eau dans un pays en voie de reconstruction, ou bien la traduction et la communication dans des langues rares pour faciliter les échanges avec les populations locales.

L’armée de Terre recrute actuellement de nombreux réservistes âgés de 17 à 35 ans. En effet, elle devra être en capacité de déployer dès 2019 l’effectif de 781 réservistes par jour pour participer à la protection du territoire national.

En savoir plus sur SIREM / Armée de Terre : https://www.reserve-operationnelle.ema.defense.gouv.fr/index.php/armee-de-terre

Trouver le régiment le plus proche : https://www.recrutement.terre.defense.gouv.fr/nos-emplois/trouver-un-emploi-par-regiment/items/11-regiments

Adresse mail de contact : contact.drat@gmail.com




--------------------------------------------------------------------------


La réserve dans l’armée de l’Air

Les réservistes interviennent dans le cadre des missions de protection des systèmes de combat de l’armée de l’Air, apportent un renfort en opérations extérieures pour la résolution des conflits, participent à la surveillance permanente du ciel français, contribuent aux missions Vigipirate et Sentinelle, et renforcent les états-majors opérationnels et les unités de soutien.

Ils peuvent aussi être impliqués dans les plans civils d’urgence et de secours aux populations et apporter des expertises techniques rares. La limite d’âge pour intégrer la réserve opérationnelle de l’armée de l’air est de 30 ans.

En savoir plus sur http://www.defense.gouv.fr/air/presentation/metiers/la-reserve-militaire et sur SIREM / Armée de l'Air : https://www.reserve-operationnelle.ema.defense.gouv.fr/index.php/armee-de-l-air

Adresse mail de contact : contact.draa@gmail.com





--------------------------------------------------------------------------


La réserve dans la Marine nationale

Les réservistes contribuent, en renfort des forces ou des états-majors, à la protection des installations et des unités de la Marine, à la surveillance du littoral et au contrôle naval du trafic commercial. Ils peuvent être également employés dans les domaines du recrutement et du rayonnement ou dans un domaine particulier (expert dans les communications et les nouvelles technologies, plongeur, spécialiste logistique, etc...).

En savoir plus sur http://www.etremarin.fr/devenez-reserviste et sur SIREM / Marine nationale : https://www.reserve-operationnelle.ema.defense.gouv.fr/index.php/marine




--------------------------------------------------------------------------


La réserve au sein du service de santé des armées (SSA)

Le service de santé recrute des hommes et des femmes sans limite d’âge pour renforcer le personnel du SSA dans les centre médicaux des armées, les hôpitaux, les établissements et sur les théâtres  d’opérations extérieurs. La réserve opérationnelle s’adresse à tous les professionnels de santé et les étudiants en sciences de la santé.

En savoir plus sur SIREM / SSA : https://www.reserve-operationnelle.ema.defense.gouv.fr/index.php/service-de-sante-des-armees




--------------------------------------------------------------------------


La réserve au sein du service du commissariat des armées (SCA)

Le SCA recrute des réservistes à minima Bac+3 avec une expérience professionnelle dans les domaines de l’administration générale et du soutien commun pour des activités variées dans les domaines achats, audit, droit, droits financiers, gestion, chaîne logistique…

En savoir plus sur SIREM / SCA : https://www.reserve-operationnelle.ema.defense.gouv.fr/index.php/service-du-commissariat-des-armees

Adresse mail de contact : reserve.commissaires@gmail.com


--------------------------------------------------------------------------


La réserve au sein du service des essences des armées (SEA)

Les réservistes du SEA assurent individuellement deux types d’emploi : en renforcement ou en relève de détachement de soutien pétrolier d’une opération extérieure, en remplacement ou en renfort temporaire de personnels d’active sur le territoire national, notamment pour les qualifications rares. Ils occupent des postes de tous niveaux dans le domaine de l’approvisionnement, du transport, du stockage, de la distribution et du contrôle de la qualité des produits pétroliers ainsi que la maintenance des matériels pétroliers.

En savoir plus sur SIREM / SEA : https://www.reserve-operationnelle.ema.defense.gouv.fr/index.php/service-des-essences-des-armees

Adresse mail de contact : resea@inet.essences.defense.gouv.fr


--------------------------------------------------------------------------


La réserve au sein de la délégation générale de l’armement (DGA)

La DGA recrute en qualité de réserviste opérationnel ou citoyen des diplômés de l’enseignement supérieur ayant au moins une première expérience professionnelle (ingénieurs, chercheurs, cadres supérieurs), détenteurs de compétences utiles pour la fonction armement (systèmes de systèmes, systèmes d'information, sciences physiques,  chimie,  sciences humaines,  finances, droit...) pour soutenir ou renforcer en qualité d’expert les équipes de la DGA dans les domaines de la préparation de l'avenir (prospective, innovation et R&T), de l'acquisition, du maintien en condition opérationnelle et du soutien aux exportations des équipements de défense.

Adresse mail de contact : dga.reserves@defense.gouv.fr


-------------------------------------------------------------------------


La réserve dans la gendarmerie nationale

Les réservistes de la gendarmerie nationale renforcent les unités de gendarmes proches de leur domicile et participe notamment au service quotidien des unités (patrouille de surveillance, contact avec la population, aide, conseil et secours), à des services d’ordres (manifestations sportives et culturelles), à des dispositifs de recherches, à des missions de sécurité publique ou de lutte contre la délinquance, à des mesures exceptionnelles de sécurité (Vigipirate), à la gestion des conséquences des catastrophes naturelles, accidentelles ou provoquées et à l’encadrement des sessions des journées défense citoyenneté ou de formation des réservistes. La gendarmerie nationale recrute des hommes et des femmes âgés de 17 au moins et 30 ans au plus.

En savoir plus : http://www.lagendarmerierecrute.fr/Inscription/Reserviste




Si vous êtes intéressé par un engagement dans la réserve opérationnelle, nous vous invitons à lire les descriptions propres à chaque armée, puis à vous rendre dans un centre d’information et de recrutement des forces armées (CIRFA) :  https://www.recrutement.terre.defense.gouv.fr/ou-nous-rencontrer ou dans un centre de recrutement de la gendarmerie : lagendarmerierecrute.fr/Pres-de-chez-vous


------------------------------------------------------------------------------------


Pour les militaires ayant quitté l’institution depuis moins de 5 ans, nous vous invitons à vous signaler auprès de votre dernière unité d’affectation dans le cadre de la réserve opérationnelle de disponibilité.

Pour les militaires ayant quitté l’Institution depuis plus de 5 ans et les personnes ayant effectué leur service national, vous pouvez intégrer la réserve opérationnelle sans être soumis à la limite d’âge imposée pour le recrutement des personnes directement issues de la société civile. La limite d’âge pour intégrer la réserve opérationnelle pour un ancien militaire est la limite d’âge de l’active correspondant à son grade majorée de 5 ans. Pour plus d’informations sur les limites d’âge, nous vous invitons à lire le Décret n° 2011-754 du 28 juin 2011 ( https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000024270406 ) portant relèvement des bornes d'âge de la retraite des fonctionnaires, des militaires et des ouvriers des établissements industriels de l'Etat.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site interarmées des réserves militaires (SIREM) : https://www.reserve-operationnelle.ema.defense.gouv.fr/

Si vous êtes bloqués par la limite d’âge ou que vous ne possédez pas les aptitudes physiques requises pour intégrer la réserve opérationnelle, vous pouvez servir en tant que réserviste citoyen. Si vous êtes intéressé pour rejoindre la réserve citoyenne, vous pouvez prendre contact avec la Délégation militaire départementale (DMD) ou la formation militaire la plus proche de votre domicile. Voir le cas particulier de la réserve citoyenne cyberdéfense (RCC) http://www.defense.gouv.fr/reserve/reserve-militaire/reserve-citoyenne-cyberdefense/la-reserve-citoyenne-cyberdefense dont le processus de recrutement est spécifique.






Références
----------------------------------------------------------------------------------
Code de la défense : articles L4211-1 à L4211-8 - Participation des citoyens à la réserve militaire
Code de la défense : articles L4221-1 à L4221-10 - Engagement dans la réserve opérationnelle
Code de la défense : articles L2171-1 à L2171-7 - Réserve de sécurité nationale
Code de la défense : articles R4211-1 à R4211-5 - Réserve militaire
Revenir en haut Aller en bas
http://lesreservistes79.forumactif.org
 
Etre réserviste opérationnel ? Démarches et à qui s'adresser.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» QUELQUES CONSEILS POUVANT VOUS ETRE UTILES POUR BIEN DEBUTER SUR LE SITE
» Un saut opérationnel.
» démarches et formalités pour se marier
» Le musée du vélo à Fabriano en Italie, région des Marches
» etre parent le jour, la nuit aussi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réservistes des Deux-Sèvres (79) :: INFORMATIONS PUBLIQUES :: La réserve Opérationnelle-
Sauter vers: